Sélectionner une page

La 50e loi – 50 cent et Robert Greene

Aujourd’hui, on va parler de la 50ème loi par 50 cent et Robert Greene.

📘Retrouver La 50e Loi sur Amazon 👉👉👉 Lien

Bon tout d’abord quelque mots sur les auteurs. Pour 50 cent je pense qu’il n’y a pas besoin de présentation. Robert Green en revanche pourrait être un peu inconnu en France. C’est l’auteur de deux livres beaucoup plus connu, les 48 lois du pouvoir et Atteindre l’excellence, deux livres excellents

Le format du livre est vraiment intéressant. Le livre parle de la vie de 50 cent mais pas que… Chaque chapitre commence par quelques phrases de 50 cent pour ensuite laisser place à Robert Greene. J’ai eu la version audio du livre. Le livre parle de la vie de 50 cent et comment il est passé de dealer dans un quartier fauché à la star internationale qu’on connait aujourd’hui.

Par moment, Robert Greene prend la liberté d’illustrer ses propos par d’autres histoires, par exemple en parlant de Napoléon Bonaparte, dont il est fan, ou encore Niccolo Michiabelli, Sénèque, etc.

J’avais déjà vu le film “Get Rich or Die Tryin” mais là le livre va beaucoup plus loin et donne beaucoup de détails sur la vie de 50 cent. Je me suis rendu compte que je ne connaissais pas beaucoup de choses sur la vie de 50 cent. Bien sûr cette vidéo n’est pas une vidéo d’analyse de sa musique. Je parle uniquement du contenu du livre et je vais partager avec toi 5 leçons que j’ai retenues.

1- Sois patient

Je commence par cette leçon parce qu’elle m’a parlé directement. Je ne sais pas pour toi, mais moi j’ai un peu le feu au cul. J’aime bien que les choses soient exécutées avec vitesse. J’aime bien quand les choses avancent rapidement. Je suis en train de faire un énorme travail sur moi-même pour être de plus en plus patient.

50 cent raconte qu’une grande partie de son succès est dû à sa patience et sa détermination. Quand il était plus jeune, il habitait dans un quartier très pauvre de New-York. Il a commencé à dealer très jeune pour gagner de l’argent. Il  a vu qu’autour de lui, les dealers n’avaient pas de stratégie sur le long terme. Il voyait clairement que le métier de dealer n’était pas vraiment un métier. Il n’y avait pas de dealer de 60 ans. Il s’est dit que le seul moyen pour lui de s’en sortir c’était de quitter le monde de la drogue est de devenir musicien et il savait aussi que ça n’allait pas se faire du jour au lendemain.

Donc que ce soit dans le monde de la drogue ou dans la musique, il a toujours montré beaucoup de patience. De la patience pour apprendre. De la patiente pour mettre les choses en place, appliquer, connaitre son marché, connaitre ses futurs fans. Apprendre les ficelles du métier.

Je tiens à préciser que je ne recommande à personne de dealer. Qu’on soit bien d’accord. En 2018, tu peux très bien gagner ta vie sans forcément tomber dans des activités illicites.

Donc ne tombe pas dans le piège de tout et tout de suite. Souvent, les gens entreprennent un projet, ils commencent à voir les résultats et s’en lassent rapidement, ils passent à autre chose avant même de finir ce qu’ils ont commencé. Je pense que c’est encore plus vrai de nos jours. On a tendance à se lasser trop vite. On s’ennuie trop vite, on cherche toujours du nouveau. Il faut croire que c’est pas une stratégie qui donne de gros résultats sur le long terme. 50 cent nous explique que pour avoir de gros résultats, tu dois être prêt à faire preuve de beaucoup de patience, à travailler dans l’ombre pendant des années avant de voir le fruit de ton travail. C’est ce qu’il a fait. Il est resté dans l’ombre pendant plusieurs années avant de se faire remarquer par Eminem et c’est là qu’il a fait un carton. Beaucoup pensent qu’il a réussi du jour au lendemain sauf qu’ils ne voient pas les années qu’il a passées dans la misère et dans l’ombre.

D’ailleurs, Bill Gates appelle ça “the dark years”, les années sombres. Pendant plus de 10 ans il n’a pas pris de jours de vacances. Warren Buffet n’est devenu milliardaire qu’à l’age de 58 ans. Tout ce qui a de la valeur prend du temps à se mettre en place.

2- Prends responsabilité de ta vie

Prends la totale responsabilité de là où tu es et de ce que tu es devenu. Tu es là où tu es grâce ou à cause de tes décisions passées. Donc prends la totale responsabilité de ta situation.

Quand tu acceptes la totale responsabilité de ta vie, ça te met dans une position de force. Pourquoi ? Parce que tu sais que tu peux changer les choses. Toi et toi seul es responsable de ton futur et de tes résultats.

50cent suggère à chacun de créer son propre empire. Il explique qu’il n’y pas pire comme situation que de travailler pour quelqu’un…quand tu dépends de quelqu’un d’autre pour signer ton chèque à la fin du mois.

Il nous demande de bien choisir ce qu’on fait avec notre temps, parce que le plus important n’est pas l’argent mais la liberté. La liberté qui vient de la prise de responsabilité. Plus tu as de responsabilité et plus tu prends le contrôle de ta vie…. que ce soit dans le domaine professionnel ou personnel.

Tu dois aussi assumer pleinement ta singularité. Il n’y a pas une autre personne dans l’univers avec tes qualités et ton caractère. Tu es le seul à avoir certaines idées et le seul capable de les exécuter d’une certaine façon et avec une certaine perspective. N’aie pas honte d’exprimer tes opinions et de partager avec les autres ce que tu penses.

3- Accepte la réalité telle qu’elle est

C’est peut-être l’ une des plus grandes leçons de ce livre. N’aie pas peur de voir les choses telles qu’elles sont et non comment tu aimerais qu’elles soient. Quand tu regardes ce qui t’entoure avec objectivité, tu es beaucoup mieux équipé et beaucoup mieux armé pour prendre de meilleures décisions.

50 cent explique qu’un des plus grands dangers qui menacent beaucoup de gens c’est le fait de devenir SOFT. C’est devenir complaisant… de se laisser aller… d’être trop confortable. De penser que parce que les choses vont bien aujourd’hui ça continuera comme ça pour toujours. Ce n’est malheureusement pas le cas… surtout de nos jours.

Aujourd’hui les choses changent rapidement. Les tendances musicales changent à une vitesse incroyable. Avec internet, l’industrie de la musique a complètement changé. Mais les dirigeants des labels et des compagnies de disques ont mis beaucoup de temps à s’adapter.

50 cent raconte qu’il s’est servi de son passé dans la rue où il devait rester sur ses gardes en permanence, parce que le danger pouvait venir n’importe quand et de n’importe quelles directions. Il a vu le changement arrivé et en a profité pour lancer son propre site internet pour se connecter avec son audience. Connaitre leur goût et aussi tester de nouvelles idées de musiques. Beaucoup n’ont pas marché mais d’autres oui. C’est ce qu’il lui a évité de faire des flops en termes de ventes. Il testait la réaction du public bien avant de lancer un nouvel album.

Donc reste ouvert. N’aie pas d’idées figées sur un sujet. Sois toujours ouvert aux nouvelles opportunités. Ce n’est pas parce qu’on fait quelque chose aujourd’hui d’une certaine façon que ça le restera pour toujours. Et elle est justement là l’opportunité pour tout le monde.

4- Reste optimiste durant les temps durs

Dans les quartiers difficiles tout semble être difficile, réussir demande beaucoup plus d’efforts. Tout semble être une contrainte. 50 cent considère ça comme une opportunité. Une opportunité parce que tu apprends à voir les choses positives même dans les situations les plus difficiles. Si tu ne fais rien pour changer ta situation, personne ne le fera à ta place.

Donc profite de ta situation actuelle pour améliorer ton quotidien. Peu importe ce que c’est, peu importe les obstacles que tu rencontres, tu peux toujours en tirer quelque chose. Tu peux toujours apprendre quelque chose. Rappelle toi que souvent les obstacles t’ouvrent les portes sur de nouvelles opportunités.

Donc durant les moments difficiles, reste toujours à la recherche d’une opportunité, à la recherche de la porte de sortie. Garde ton focus sur les points positifs de chaque situation. Deviens plus créatif. L’attente d’un lendemain meilleur sans action ne fait pas de toi quelqu’un de créatif. Mais quand tu passes à l’action, tu découvres des qualités que tu ne soupçonnais même pas avoir. Tu découvres un monde d’opportunités qui a toujours été là mais que tu ne voyais pas avant.

C’est justement ça qui fait la différence entre ceux qui réussissent et les autres. Ceux qui font face à leurs peurs et les autres. Ceux qui font l’action et ceux qui regardent. Ceux qui réussissent et ceux qui attendent.

5- Endurcie-toi

50 cent a vite compris que le talent et les bonnes intentions n’étaient pas suffisants pour réussir dans ce monde. Tu dois t’endurcir, éliminer tes peurs et être stratégique.

Parce que si tu montres que tu es quelqu’un qui évite les conflits c’est justement ça qui va t’attirer encore plus de conflits.

Donc affronte tes peurs. Parfois tu dois montrer un peu d’agressivité. Tu dois montrer que tu es capable de riposter si besoin.

J’ai bien aimé l’approche pragmatique de 50 cent. Il a vite compris qu’il n’était pas invincible quand il s’est fait tirer dessus. Il a compris qu’il y en aurait toujours qui serait capable d’aller plus loin que lui dans la violence. Son approche est plus intelligente. Il est plus dans les stratégies que dans l’affrontement. Il utilise la psychologie et la persuasion plutôt que la violence. Bien sûr, ça n’a pas toujours été le cas, mais les choses ont changé pour lui maintenant.

Conclusion

C’est vraiment un super livre. Robert Greene a réussi un exercice bien particulier, puisque ce livre est en même temps une biographie de 50 cent et un livre sur la persuasion, la réussite, le leadership. Il nous explique qu’il y a des prisons bien pires que celles avec des murs. La prison de nos peurs, ces peurs qui te limitent dans tes actions et ce que tu penses être capable de faire.

J’ai bien apprécié aussi les histoires personnelles de 50 cent. Je l’ai trouvé assez vulnérable quand il expliquait la création du personnage 50 cent. Il partage ses peurs et ses moments de doutes, ainsi que les choses qu’il a réussies et celles qu’il aurait pu faire différemment.

Finalement, comme pour la plupart des rappeurs, on ne connait que la face médiatique, ou que le coté artiste mais on oublie trop souvent que beaucoup d’entre eux sont des hommes d’affaires avant d’être des artistes.

📘Retrouver La 50e Loi sur Amazon 👉👉👉 Lien

N’hésitez pas à laisser un commentaire en dessous ou à me poser des questions. Je suis curieux de savoir ce que vous pensez.

Si vous avez aimé cet article, abonnez-vous pour recevoir les derniers articles et vidéos : 

 

 

Recevez grauitement votre ebook maintenant et plein d'autres informations.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. 

Bravo! Vous allez recevoir un email pour confirmer votre adresse dans quelques minutes.