Sélectionner une page

L’Art de la négociation

Aujourd’hui on va parler du livre de Donald Trump “l’art de la négociation” sortie en 1987. Bon avant de parler du livre, j’aimerais préciser deux choses.

  1. Avant de cliquer sur je n’aime pas ou de cracher ta haine contre Donald Trump, cette vidéo n’a pas de but politique. Tu dois le savoir, je ne parle jamais ni de politique, ni de religion dans ma chaîne, parce que je trouve que ce sont deux sujets qui ont tendances à diviser les gens. Mon message s’adresse à tout le monde. Peu importe ta religion, ta couleur de peau ou des orientations politiques.
  2. Dans cette vidéo, je parle uniquement du contenu du livre qui a été écri en partie avant même que je naisse. Je ne regarde pas la télé et je m’en fous de ce que les gens pensent de Donald Trump. Ce mec a bâti un empire, donc je pense qu’on peut toujours apprendre quelque chose de lui. Je ne te demande pas d’être d’accord avec ses idées politiques, je te demande juste d’être ouvert à des idées qui viennent d’un mec qui a bâti des entreprises qui ont très très bien réussi.

Malgré ce que je viens de dire, je suis certain que certains vont mettre des messages de haine dans les commentaires. Maaliche, c’est la vie.

Avant de lire le livre, forcément je suis allé l’acheter. Je suis allé dans une librairie que j’aime bien ici à Sydney. Je suis tombé sur le livre par hasard, curieux comme je suis, je me suis dit que ça serait bien de lire ce que ce monsieur a à raconter sur l’art de la négociation et de faire des affaires. A la base j’étais parti pour acheter un livre sur Steve Jobs. Mais je ne l’ai pas trouvé au final, bref c’est pas le sujet.  

J’arrive à la caisse, et là, la caissière m’a immédiatement lancé un regard limite dégoutée, apparemment elle n’est pas du même bord politique que Donald Trump et me dit «  faites attention, un mec qui a fait faillite plusieurs fois dans sa vie n’a peut pas grand-chose à vous apprendre sur les affaires». 10 milles pensées m’ont traversées l’esprit à ce moment-là, mais j’ai fini par juste sourire et je suis parti. Ce qui m’emmène vers le principe numéro 1.

1- L’échec fait partie intégrante du succès

Donald Trump a une vision assez binaire du monde. Soit tu domines, soit tu te fais exploiter. Il tient ce caractère de son père qui d’après ce qu’il raconte était très dur, très dominant et intimidait beaucoup de gens. D’ailleurs, cette éducation stricte et dure, son grand frère ne l’a pas supporté et il est devenu alcoolique et est décédé à l’âge de 42ans. Donald Trump raconte qu’il arrivait à tenir tête à son père et justement c’est cette stimulation l’a aidé à devenir plus fort.

Donald Trump a une vision binaire du monde, donc quand il se fait attaqué, ou il se sent attaqué, il a souvent des réactions impulsives, celles-ci lui ont fait perdre de gros contrats ou de grosses sommes d’argent. Ceci dit, son côté impulsif lui a aussi permis de dominer son marché et oser des choses que beaucoup de personnes pensaient être impossible. Il parle beaucoup dans le livre des différentes tours, casinos et hôtels qui l’a construit.

Je pense que le cas de Donald Trump est un peu extrême, mais de façon général l’échec fait partie du succès. Si aujourd’hui, tu n’expérimentes pas d’échecs dans ta vie, c’est que tu ne tentes pas assez de choses. Tu ne vises pas assez grand. Ce qui nous mène vers le principe numéro.

2- Rêve grand

Donald Trump annonce tout de suite la couleur dans son livre. Il explique que si tu te lances dans un projet autant se lancer dans un grand projet bien fat et bien ambitieux. Pourquoi ? Il explique que ça prend la même quantité d’énergie de gérer un immeuble avec 30 appartements qu’un complex d’immeubles avec 3000 appartements.

Donald Trump a fait l’opposé de son père qui construisait des immeubles dans des quartiers de la classe moyenne pour ensuite les louer. Il trouvait que c’était un métier ingrat car il fallait aller récolter les loyers, un par un, tous les mois, parfois il fallait utiliser la force pour les locataires les plus récalcitrants. Il a travaillé dans la boîte de son père mais avait une vision plus ambitieuse concernant la gestion de son propre business. Il a vite quitté l’entreprise de son père pour lancer la sienne.

Ce qui est intéressant, c’est que même quand il n’était encore « personne » dans le monde du bâtiment; quand son nom ne disait rien à personne; Il rêvait secrètement de bâtir de grand gratte-ciel et de grands hôtels dans les quartiers les plus riches de New-York. Forcément, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain. Ses projets ont mis beaucoup de temps à se concrétiser. Ça lui a pris du temps pour gagner la confiance des banques et des investisseurs. Mais là encore, Donald Trump a fait preuve de beaucoup de patience, détermination et d’ambitions

3- Garde tes options ouvertes

Que ce soit dans la négociation ou dans la vie en général. Tout le long du livre, c’était comme un fil rouge, il essayait tout le temps de garder un maximum d’options ouvertes. L’idée de Donald Trump ici, c’est que celui qui a le plus d’options est dans la meilleure position pour négocier.

Il explique dans son livre qu’il n’aime pas trop s’exposer ou prendre trop de risques. Toutes ses décisions sont basées sur des calculs bien réfléchis. Il est aussi entouré et conseillé par les meilleurs dans chaque domaine. Qu’on apprécie ou pas le personnage, on ne peut nier que cet homme a une vision du travail bien fait. Que ce soit pour ses investissements, ses bâtiments, ses hôtels, il a toujours fait appel aux meilleurs ouvriers, meilleurs matériaux, meilleurs emplacements. Il est fier de lister tous ses projets qui sont fini à l’heure et souvent à un coût moins élevé que prévu.

Avant de prendre chaque décision, il consulte plusieurs personnes de son entourage et essaye de garder un maximum d’options ouvertes pour pouvoir les utiliser par la suite..

 4- Ne lâche jamais l’affaire

Une des qualités qui se manifestait tout le long du livre c’est son obsession pour le travail. C’est un acharné du travail, il est ON tout le temps, 7/7 et quasiment 18 heures par jours. Le premier chapitre du livre décrit une semaine type dans la vie de Donald Trump. Je peux vous garantir que peu de personnes pourraient supporter la quantité de travail qu’il est capable d’accomplir. Il est très soucieux de l’utilisation de son temps. Son emploi du temps est optimisé à la minute près. Il a limité toutes sources de distractions. Il commence tôt ses journées. Il enchaîne les réunions qui ne durent jamais plus de 15min. Il a appris avec le temps a prendre des décisions rapidement et aussi à déléguer les choses les moins importantes. Il est concentré uniquement sur les choses qui le rapprochent directement de ses objectifs et surtout sur les tâches qu’il est le seul à pouvoir faire. Comme négocier des contrats, parler à la presse, contacter des personnes pour discuter de potentiel deal. Il se déplace souvent en hélicoptère, ou en jet privé.

Je sais que beaucoup vont dire, oui il peut se le permettre parce qu’il est milliardaire. Mais je pense que c’est l’opposé, c’est parce qu’il a cette mentalité qu’il est devenu milliardaire. Il ne faut pas oublier qu’il s’est fait tout seul. Il n’a pas hérité sa fortune. Il l’a construite.

Il ne prend jamais « non » pour une réponse. Il est super insistant. C’est comme ça qu’il a réussi à décrocher plusieurs contrats très juteux. Il s’est pris un non, un autre non, mais parfois les choses changent et si tu continues à insister, tu peux tourner un non en un oui.

Ceci dit, sa façon de gérer les affaires reste malgré tout très agressive. Il considère ses rivaux comme des adversaires à éliminer de la surface de la terre. Il part à la guerre avec l’intention de ne retenir aucun otage.

Pour conclure. Cet homme n’est surement pas parfait. Est-ce qu’il faut le prendre comme un modèle, je ne pense pas, mais est ce qu’on peut apprendre de lui, je dirais oui. Tout n’est pas à jeter dans ce qu’il dit. Qu’on l’apprécie ou pas, on ne peut pas nier que cet homme a réussi plusieurs projets extrêmement ambitieux dans son passé. Il a beaucoup échoué aussi. Encore une fois, je ne parle de politique, je parle purement de ses accomplissements en tant qu’Homme d’affaire.

Je t’encourage à faire preuve d’ouverture d’esprit et lire ce livre. Je pense que chaque personne a quelque chose à nous apprendre. A nous de faire preuve d’intelligence: filtrer ce qui semble être bon pour nous et de rejeter le reste.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en dessous ou à me poser des questions. Je suis curieux de savoir ce que vous pensez.

Si vous avez aimé cet article, abonnez-vous pour recevoir les derniers articles et vidéos : 

 

 

Recevez grauitement votre ebook maintenant et plein d'autres informations.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. 

Bravo! Vous allez recevoir un email pour confirmer votre adresse dans quelques minutes.

Share This