Sélectionner une page

LES 7 HABITUDES DES GENS EFFICACES – Stephen Covey – Résumé de livre

Salut, aujourd’hui je vais te parler du livre “les 7 habitudes des gens qui réussissent”.

Retrouve le livre sur Amazon (Lien affilié)👉👉👉 Les 7 habitudes des gens efficaces

Aujourd’hui, on commence par le premier principe et surement l’un des plus important c’est « sois proactif ».

Juste avant de parler de ce premier principe, j’aimerais parler des habitudes elles-mêmes. Stephen Covey passe beaucoup de temps au début du livre à définir ce que c’est une habitude.

Il nous explique que pour développer une habitude, il te faut 3 ingrédients indispensables :

  1. Des connaissances
  2. Des compétences
  3. Et le désir

Il faut les 3 en même temps pour avoir des résultats.

Je te donne un exemple. À un moment donné dans ma vie, j’avais plein de projets, j’avais plein de choses à faire mais je manquais d’énergie.

Je me réveillais parfois le matin fatigué. Pourtant je dormais minimum 7 heures par nuit.

C’est fini l’époque où j’étais étudiant, je pouvais dormir 4 heures par nuit, sortir jusqu’à pas d’heure, manger ce que je voulais et être en forme le matin. C’est fini cette époque.

Donc, la première chose c’était de prendre conscience de ce qui causait ce manque d’énergie, réunir des informations, des connaissances. Et en faisant ça, j’ai découvert que mon manque d’énergie venait de certains aliments que je mangeais.

J’ai découvert, sans grande surprise, que le jour où je mangeais par exemple des pâtes le soir, ou des pizza, j’étais fatigué à coup sûr le lendemain. Tu sais ce sentiment de ne pas avoir les idées claires, d’être fatigué. C’est ça que je voulais éviter.

Ensuite, j’avais besoin de chercher des solutions pour changer ça. J’avais besoin d’une stratégie. Une fois clair sur le problème, tu dois mettre un plan en place pour le corriger.

Je me suis renseigné et j’ai testé différents aliments pour trouver ceux qui me donnaient le plus d’énergie et surtout qui m’évitaient cet état léthargique du matin.

Et le dernier ingrédient indispensable c’est le désir de le faire. Parce que si tu sais ce que tu dois faire, tu sais comment le faire, si tu n’as pas envie de le faire, il ne se passera rien.

Ma motivation venait des différents projets que j’avais. Je voulais transformer ma vie, je voulais avoir un impact, donc ça m’a motivé à éviter certains aliments et privilégier d’autres.

Mais bon, ça m’arrive de manger des pâtes ou des pizzas, mais pas dans les mêmes quantités et surtout moins fréquemment.

Donc, tu dois d’abord être clair sur ce que tu dois changer, comment le changer et tu dois avoir l’envie de changer.
J’ai trouvé que c’était intéressant de parler de ces 3 ingrédients avant de parer du principe lui-même.

Alors, entrons dans le vif du sujet.

J’aimerais te poser une question, est-ce que ça t’arrive parfois de dire :
« Ah si seulement j’avais plus de temps, je pourrais faire plus de choses ».
Ou « ces conducteurs dans le 06 conduisent n’importe comment » ça c’était moi avant.
Ou « il me parle très mal, j’en peux plus de ce mec ».

Si c’est ton cas, je tiens à te rassurer, tu n’es pas le seul.

Pourquoi je te parle de tout ça ? c’est pour introduire le concept que Stephen Covey a trouvé tellement important qu’il a commencé son livre avec, c’est d’être proactif.

Toutes les phrases que je viens de partager avec toi ont une même caractéristique : la personne qui les prononce donne son pouvoir à des choses externes ou des circonstances extérieures.

Dans la vie de tous les jours, il y a des stimuli en permanence. Quelqu’un va te klaxonner. Tu vas recevoir une facture. Ton médecin sera en retard. Ton boss va mal te parler. Ce sont des stimuli. Entre le stimulus et ta réponse ou ta réaction, il y a ton libre arbitre.

Tu as le pouvoir de choisir la réponse et non la réaction.
C’est vraiment un des meilleurs principes de ce livre parce qu’il nous explique qu’on a le pouvoir de choisir nos réponses face aux situations de la vie.

Je te donne l’exemple qui selon moi illustre le mieux ce point c’est Nelson Mandela. Il a été emprisonner pendant 27 ans, ces gardes le frappaient, le privaient de nourriture et le maltraitaient. Toutes ces choses sont des éléments externes dont il n’avait pas le contrôle. Par contre, il avait le contrôle sur sa réponse face à ces événements. Je dis bien « sa réponse » et pas « sa réaction ».

Qand tu es en mode réactif, tu réponds à un stimulus par une réaction programmé dans ton système nerveux. Tu n’pas le pouvoir. C’est comme le chien de Pavlov, quand il faisait sonner la cloche, le chien salivait.

Le chien, contrairement aux humains, n’as pas ce libre arbitre. Il était prisonnier de son conditionnement.

Un humain peut choisir sa réponse face à un stimulus.
Comment on fait ça « en prenant la responsabilité de notre vie et de nos résultats ».

Je reçois souvent de mails me disant « j’ai écouté tes conseils, je veux trouver un stage, mais personne ne veut m’embaucher ».

Ou quelqu’un qui veut lancer un start up qui m’a contacté récemment en me disait « personne ne veut me financer mon projet ».

Malheureusement, la plupart des gens attendent que les réponses à leur problèmes viennent de l’extérieur. Ils attendent que quelqu’un d’autre prenne soin d’eux.

Mais dans la vie ça ne marche pas comme ça. Stephen Covey explique que deux qualité principales sont nécessaires pour surmonter ce genre de challenge : il faut faire preuve d’initiative et d’ingéniosité.

Les personnes qui font la différence sont les personnes qui se disent « je suis responsable de ma vie et de mes résultats ». Ce sont les personnes qui bannissent de leur langage des phrases comme « personne ne veut m’aider… », « il me stresse… » ou « il me rabaisse » parce qu’elles savent très bien qu’elles sont responsables de leur état physique, mental et émotionnel.

Ces personnes se concentrent finalement sur les choses qu’elles contrôlent et ne se préoccupent pas des choses qu’elles ne contrôlent pas.

Pour résumer tout ça, Stephen Covey nous explique qu’il y a un cercle d’influence dans lequel nous sommes en contrôle. Et en dehors de ce cercle, il y a des choses qu’on peut influencer, mais qu’on ne contrôle pas, donc il vaut mieux ne pas s’en préoccuper.

Comme par exemple la réaction des autres. Tu peux les influencer en devenant une personne honnête, une personne qui se respecte et qui impose des limites clairement communiquées aux autres.

Donc, tu ne te concentres pas sur les réactions des autres, mais tu te concentres sur tes actions qui vont influencer les réactions des autres.

Voilà, ça se raout pour aujourd’hui.

Si tu es encore là c’est que le contenu de cette vidéo t’a intéressé.

J’ai reçu beaucoup de feedbacks récemment de personnes qui m’ont dit que je ne parle jamais de mes services en dehors de YouTube. Si tu veux savoir toutes les formations que je propose ou ebook gratuits que je propose, tu peux aller sur cette page jamallazaar.fr/ressources.

J’espère que tu as aimé cette vidéo. Si tu veux voir un résumé de livre comme celui-ci, écris le nom du livre dans les commentaires. Si tu veux recevoir d’autres vidéos comme celle-ci abonne-toi à la chaîne.

Retrouve le livre sur Amazon (Lien affilié)👉👉👉 Les 7 habitudes des gens efficaces

N’hésite pas à laisser un commentaire en dessous ou à me poser des questions. Je suis curieux de savoir ce que tu en penses.

Si tu as aimé cet article, abonne-toi pour recevoir les derniers articles et vidéos : 

EBOOK GRATUIT

 

Recevez grauitement votre ebook maintenant et plein d'autres informations.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. 

Bravo! Vous allez recevoir un email pour confirmer votre adresse dans quelques minutes.