Sélectionner une page

Comment dire NON sans créer de conflit

Clique ici pour regarder la vidéo pour savoir dire non :  https://youtu.be/nzLFMlpaC4I

Cette vidéo est un extrait de ma formation sur la gestion des conversations difficiles. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

 

Savoir dire non

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de dire oui à une proposition alors que vous n’aviez pas envie d’accepter ?

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé d’accepter une tâche alors que vous étiez déjà très chargé ?

Beaucoup de personnes n’osent pas dire non. Certains ont même peur de dire non et moi le premier. J’avais énormément de mal à dire non.

J’étais timide et je n’osais pas dire non. Dire non demande beaucoup de courage. Ça nous demande de sortir de notre zone de confort et ce n’est pas une chose facile pour quelqu’un qui est timide.

Quand j’avais 20 ans, j’étais en école d’ingénieur et un été je suis allé bosser dans un restaurant comme serveur. J’avais un contrat de saisonnier mais le patron du restaurant m’a proposé de travailler 6 jours/7 sans déclarer les jours supplémentaires. À cette époque j’avais besoin de cet argent, donc j’ai accepté l’offre, sauf qu’il n’avait pas précisé que les journées allaient être des journées de 10-12 heures chaque jour.

J’étais bien payé, donc ça ne me dérangeait pas de faire autant d’heures. Mais tous les jours, il y avait de plus en plus de demandes, de sollicitations, rester une heure de plus, arriver une heure plus tôt, etc. Je n’ai rien dit pendant plusieurs jours mais à un moment donné c’était trop.

Je me rappelle que c’était la première fois de ma vie où j’affrontais quelqu’un pour lui dire non. Cette expérience m’a beaucoup servi par la suite.

Dans le monde de l’entreprise c’est la même chose qui se passe. Votre patron continuera à vous donner du travail tant que vous ne dites rien. Même si c’est un parton sympa, on a tous la pression, donc si vous n’osez pas dire non quand c’est trop, vous allez être celui qui va être débordé et qui finit par faire mal son travail ou finit en burnout.

C’est votre responsabilité de définir des limites et savoir dire non quand c’est nécessaire. Vous serez plus productif et vous ferez mieux votre travail.

Affronter quelqu’un pour lui dire non n’est pas quelque chose de facile. Mais vous devez le faire et voici les options qui s’offrent à vous :

Vous pouvez dire simplement « NON ! » si quelqu’un vous demande quelque chose. C’est brutal, c’est direct, et à vrai dire ce n’est pas très efficace car cela envoie un signal de manque de coopération de votre part. Dire simplement « non » n’est pas très diplomatique et je ne vous suggère pas de le faire.

Comment dire non ?

L’autre option est d’utiliser un système en 3 étapes :

  1. Vous montrez que vous avez bien saisi la demande.
  2. Vous clarifiez votre situation ou votre position.
  3. Vous proposez une alternative (optionnel)

Par exemple, votre supérieur vous propose de présenter un projet sur lequel toute l’équipe a travaillé. C’est à lui de le faire normalement mais dans ce cas précis il ne peut pas et il a besoin de quelqu’un pour le remplacer. De votre côté, vous êtes déjà chargé en travail.

Vous pouvez dire :

« Merci d’avoir pensé à moi pour présenter le projet. » Vous montrez que vous avez bien saisi la demande.

« J’ai d’autres priorités en ce moment. » Vous expliquez votre situation.

« Peut-être que Jean serait intéressé. Il m’a dit qu’il voulait améliorer ses compétences en présentation, est-ce que tu veux que je lui en parle ? » Vous présentez une alternative.

Ou vous pouvez simplement dire « Merci pour la proposition, avec ma charge de travail actuelle je ne vais pas avoir le temps. » et vous gardez le silence.

Si la personne insiste, vous pouvez dire « je peux faire la présentation, mais est-ce que tu es d’accord pour retarder ça et ça à la place ? ».

Comme ça, vous renvoyez la balle à votre supérieur pour le laisser choisir.

Si la proposition ne vous intéresse pas du tout. Vous pouvez simplement dire « Merci pour la position, je ne suis pas intéressé ».

Une fois que vous avez décliné la proposition, gardez le silence. Plus vous donnez d’arguments, plus vous donnez l’opportunité à la personne en face de challenger votre argument le plus faible. Donc, gardez le silence.

Si vous avez apprécié cet article, partagez-la avec un ami.

Recevez grauitement votre ebook maintenant et plein d'autres informations.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. 

Bravo! Vous allez recevoir un email pour confirmer votre adresse dans quelques minutes.

Share This